Alcool et grossesse

Santé
Alcool et grossesse

Au cours de la grossesse, l'alcool est dangereux pour votre bébé. Lorsque vous êtes enceinte, votre bébé est relié à votre corps par le placenta. Tout ce que vous absorbez : nourriture, boissons, fumée, affecte votre bébé. Si vous buvez de l'alcool, il peut toucher dangereusement votre bébé. Votre bébé peut développer des troubles physiques et des problèmes de comportement qui perdureront jusqu'à la fin de sa vie. Les enfants nés avec de graves problèmes causés par l'alcool souffrent du syndrome d'alcoolisation fœtale.

Le syndrome d'alcoolisation fœtale

Les enfants qui souffrent de syndrome d'alcoolisation fœtale peuvent présenter un certain nombre de symptômes et de troubles passagers ou permanent.

  • Ils sont souvent nés prématurés, ont régulièrement des troubles alimentaires et des troubles du sommeil.
  • Ils sont plus souvent sujets à des troubles de la vision et de l'ouïe.
  • Ils éprouvent des difficultés de concentration et d'apprentissage à l'école et ont des problèmes à suivre des instructions simples.
  • Enfin, ils souffrent très souvent de troubles relationnels.

6 questions sur l'alcool et la grossesse

1. Puis-je boire de l'alcool lorsque je suis enceinte ? Non. La prise d'alcool n'est pas souhaitable pendant la grossesse. L'alcool est dangereux pour votre bébé. Si vous buvez de l'alcool, comme tout passe par le placenta, votre bébé trinque avec vous.

2. Il y a t-il une boisson alcoolisée moins dangereuse que je peux consommer pendant ma grossesse ? Non. Toutes les boissons alcoolisées sont concernées. Que vous consommiez du cidre, de la bière, du vin ou des cocktails, ces boissons contiennent toutes les mêmes quantités d'alcool.

3. J'ai bu de l'alcool pendant ma dernière grossesse et mon enfant est né en bonne santé. Vous avez été chanceuse cette fois. Chaque expérience et chaque grossesse sont différentes. Cette fois là votre bébé a échappé aux troubles causés par l'alcool. Mais cela peut se passer différemment cette fois-ci. Ne laissez pas la chance tourner.

4. Les troubles liés au syndrome d'alcoolisation fœtale disparaissent-ils avec le temps ? Non. Ces problèmes suivront votre enfant toute sa vie. Certaines victimes peuvent même éprouver des difficultés à se prendre en charge en tant qu'adultes et ne seront par exemple, jamais capables de travailler.

5. Je viens d'apprendre que je suis enceinte de 1 mois alors qu'hier encore je buvais un verre de vin. Que faire ? Cela arrive fréquemment. Arrêtez de boire immédiatement mais ne culpabilisez pas. Il est vrai que ce sont dans les premières semaines de grossesse que la prise d'alcool se révèle dramatique pour le bébé. C'est également une période ou la grossesse peut s'arrêter si le bébé n'est pas viable. La nature est bien faite, laissez la agir. En revanche, si vous cherchez à tomber enceinte, il est conseillé d'arrêter l'alcool en même temps que la contraception. Vous pouvez vous rendre compte de votre grossesse 1 ou 2 mois après, autant que cette période soit exempte d'alcool.

6. Comment arrêter de boire ? Quand vous pensez à votre futur bébé, il devient très facile d'arrêter de boire et de ne pas céder à la tentation lors d'un dîner ou d'une soirée. En revanche, si vous ne pouvez vous empêcher de boire, peut-être souffrez-vous d'alcoolisme. Demandez conseil à votre médecin ou contactez des associations d'alcooliques anonymes. Il est important de demander de l'aide et de vous prendre en charge.