La tomate

Nutriments
La tomate

La tomate, ou “pomme d’or” en italien est un incontournable de l’été. Originaire d’Amérique Centrale, elle a été introduite en Europe au XVI ème siècle. Elle fait partie de la grande famille des Solanacées, qui regroupe aubergines et poivrons, en passant par la pomme de terre. Contrairement aux idées reçues, les botanistes la considèrent comme un fruit, issu du développement du pistil de la fleur. En France, on peut la récolter de juin à septembre. Mets du soleil par excellence, elle est gorgée de vitamines et de nutriments.

Information nutritionnelle

La tomate est le fruit qui contient le plus de lycopène, et ses vertus nutritionnelles résident principalement dans cette molécule “miracle”. Anti-inflammatoire, cet antioxydant puissant agit contre les radicaux libres (1) à l’origine de certains cancers, comme le cancer de la prostate (2), ou encore du côlon. Le lycopène ainsi que les autres acides caroténoïdes (3) et flavonoïdes de la tomate participent également à l’élimination du “mauvais” cholestérol dans le sang et diminuent donc le risque de maladies cardiovasculaires (4). De plus, le lycopène est particulièrement important chez les femmes : sans un apport quotidien de cette précieuse molécule, la santé osseuse se dégrade en moins de quatre semaines. La tomate est donc un allié de choix pour lutter à la fois contre les affections chroniques (5) comme l’ostéoporose ou les maladies dégénératives liées à la vieillesse (6).

Comment déguster la tomate

Côté cuisine, on connaît évidemment la tomate rouge, mais il existe aussi des variétés de tomates vertes et jaunes, qui ont presque les mêmes propriétés nutritionnelles et qui sont toutes aussi délicieuses : parfait pour varier les plaisirs ! Il a été récemment démontré que les concentrés et les sauces à base de tomates sont plus riches en antioxydants que les tomates fraîches (7) : vous pouvez en user et abuser dans toutes vos recettes et tout au long de l’année ! (8) Privilégiez en revanche les recettes de sauces plus naturelles et moins sucrées et/ou salées.

Si vous dégustez vos tomates fraîches, en fonction de vos possibilités, choisissez de préférence des tomates issues de l’agriculture biologique, pour profiter au maximum de leurs atouts nutrition. Il est conseillé de découper vos tomates en petits morceaux et de les déguster crues accompagnées d’un filet d’huile d’olive pour améliorer l’absorption de lycopène par votre organisme (9). Elles donneront de la saveur à toutes vos recettes originales de salades légères comme la salade basilic-fraise-avocat. Légume star de la cuisine provençale, la tomate accompagnera aussi à merveille courgettes, poivrons, oignons, et aubergines dans vos ratatouilles, sauces et soupes froides. Pensez aussi au classique des tomates farcies : la tomate garde toutes ses qualités nutritionnelles même après un passage au four ! Bon appétit !

Sources : passeportsanté ; whfoods ; marmiton.
Références : (1) Takeoka GR, Dao L, et al. Processing effects on lycopene content and antioxidant activity of tomatoes. J Agric Food Chem 2001 August;49(8):3713-7. (2) Barber NJ, Barber J. Lycopene and prostate cancer. Prostate Cancer Prostatic Dis 2002;5(1):6-12 (3) Khachik F, Carvalho L, et al. Chemistry, distribution, and metabolism of tomato carotenoids and their impact on human health. Exp Biol Med (Maywood ) 2002 November;227(10):845-51. (4) Arab L, Steck S. Lycopene and cardiovascular disease. Am J Clin Nutr 2000 June;71(6 Suppl):1691S-5S. (5) Agarwal S, Rao AV. Tomato lycopene and its role in human health and chronic diseases. CMAJ 2000 September 19;163(6):739-44. (6) Mackinnon ES, Rao AV, and Rao LG. Dietary restriction of lycopene for a period of one month resulted in significantly increased biomarkers of oxidative stress and bone resorption in postmenopausal women. J Nutr Health Aging. 2011 Feb;15(2):133-8. 2011. (7)Gartner C, Stahl W, Sies H. Lycopene is more bioavailable from tomato paste than from fresh tomatoes. Am J Clin Nutr 1997 July;66(1):116-22. (8) Renfroe MH, Brevard PB, Montgomery JR. Antioxidant content varies in fresh and processed tomato products. Journal of the American Dietetic Association 2004;104(suppl.2):A-49. (9) Frohlich K, Kaufmann K, et al. Effects of ingestion of tomatoes, tomato juice and tomato puree on contents of lycopene isomers, tocopherols and ascorbic acid in human plasma as well as on lycopene isomer pattern. Br J Nutr 2006 April;95(4):734-41.
Ces articles peuvent vous intéresser