La vitamine B3

Nutriments
La vitamine B3

La vitamine B3 ou PP est encore appelée niacine. Elle intervient dans la production d’énergie au niveau des cellules et dans la division cellulaire. Elle participe à la fabrication des globules rouges, au bon fonctionnement de la circulation sanguine et à l’alimentation en oxygène aux cellules. En stimulant les cellules nerveuses, elle favorise la production de certaines neuro-hormones et intervient dans la synthèse de la sérotonine. La vitamine B3 est également impliquée dans le fonctionnement normal du tube digestif. Enfin, elle participe au maintien de l'intégrité de la peau et des muqueuses.

Les apports nutritionnels conseillés (par jour)

Nourrissons : 3 mg - enfants : 6 à 10 mg - adolescentes et femmes : 11 mg - adolescents et hommes : 14 mg - femme Enceinte : 16 mg - femme allaitante : 15 mg.

Les sources naturelles de vitamine B3

La vitamine B3 se trouve principalement dans le foie, la volaille, le poisson, les légumes secs, les céréales complètes et dans certains légumes. Par ailleurs, l’organisme est capable de la synthétiser à partir d’un un acide aminé essentiel le tryptophane (principales sources : viande, poisson et oeufs).

Sources de vitamine B3 pour 100 g : foie : 5 à 25 mg, poulet : 14 mg, thon : 13 mg, dinde : 11 mg, saumon : 10 mg, gingembre : 9,62 mg, amandes : 3,39 mg, champignons : 3 à 5 mg, poivron rouge cru : 1,3 mg, avocat : 1,28 mg, légumineuses : 0,6 à 1,7 mg, céréales complètes : 0,9 à 1,7 mg, pomme de terre : 0,5 à 1,5 mg.

Augmentation des besoins en vitamine B3

Allergie au soleil, problèmes de sérotonine (anxiété, fluctuation de l’humeur, anorexie/boulimie), cholestérol et triglycérides. Supplémentation sous traitement médical uniquement.

Ces articles peuvent vous intéresser
  • Le poivron

    Le poivron, un légume ensoleillé riche en flavonoïdes et en vitamines se déguste cuit ou cru au gré de vos envies.

    Lire la suite