L’ail

Alimentation
L’ail

La savoureuse plante alium satium, dont le sens très imagé signifie «donner de l'odeur» appartient à la famille des alliacées, originaire de la région de l’Himalaya. L’ail parfume traditionnellement de nombreux plats de la cuisine française et a bien des vertus pour l’organisme. Il est ainsi utilisé depuis plusieurs siècles à la fois comme un condiment mais aussi comme un médicament. Redécouvrez ses vertus !

Information nutritionnelle

L’allicine, molécule miracle contenue dans l’ail coupé a plusieurs atouts. Elle a pour particularité de se convertir après consommation en acides sulfurés hautement bénéfiques à la santé, ce qui vaut à l’ail une réputation de “superaliment”. C’est un anti-coagulant naturel : agrémenter vos menus d’ail pourrait permettre de faire légèrement baisser votre pression artérielle (1) en empêchant la formation de caillots sanguins (2)(3). Les propriétés anticancer de l’allicine sont aussi largement reconnues par la communauté scientifique internationale (4). Le risque de cancer de l’estomac baisserait ainsi jusqu’à 50% chez les consommateurs réguliers d’ail (5). Au quotidien, l’ail préserve activement vos cellules intestinales, garantes d’une bonne santé digestive, ce qui permet une meilleure synthèse de certaines graisses à l’origine du “mauvais” cholestérol (6).

L’ail est l’assaisonnement idéal contre les petites infections ! Excellent antiseptique, il vous protégera efficacement de certaines affections respiratoires, comme le rhume ou la grippe (7). Il peut aussi éventuellement aider votre organisme à renforcer ses défenses immunitaires affaiblies, notamment par des traitements antibiotiques.

Comment choisir, conserver et déguster l’ail ?

L’ail existe sous plusieurs formes. Vous pouvez acheter des gousses d’ail complètes, ou au contraire opter pour une version “prête à cuisiner”, séché ou en paquets surgelés. Cependant, les vertus nutritionnelles de l’ail frais ou surgelés seront supérieures à leur homologue séché. Certains spécialistes de la santé proposent de consommer de l’ail cru le matin pour optimiser ses défenses immunitaires (8). Si vous choisissez cette option, vous pouvez éviter les désagréments d’haleine en croquant dans une feuille de menthe ou un clou de girofle après consommation !

Pensez à intégrer un peu d’ail au quotidien dans vos recettes. Il relève délicieusement bien vos salades vertes et vos soupes froides, comme le gazpacho. L’ail se consomme à la fois cru et cuit, mais se digère mieux légèrement cuit. Il saura donner du goût à la plupart de vos recettes de plats et de sauce : on ne présente plus la sauce aïoli. Attention cependant à la cuisson de vos plats à l’ail : il est recommandé de bien écraser les gousses d’ail à l’avance et d’attendre la fin de cuisson afin de profiter au maximum des enzymes miracles de l’ail.

Références : (1) Brace LD. Cardiovascular benefits of garlic (Allium sativum L). J Cardiovasc Nurs 2002 July;16(4):33-49. (2) Gonen A, Harats D, et al. The antiatherogenic effect of allicin: possible mode of action. Pathobiology 2005;72(6):325-34. (3) Rahman K. Historical perspective on garlic and cardiovascular disease. J Nutr 2001 March;131(3s):977S-9S. (4) Bianchini F, Vainio H. Allium vegetables and organosulfur compounds: do they help prevent cancer? Environ Health Perspect 2001 September;109(9):893-902. (5) You WC, Li JY, et al. Etiology and prevention of gastric cancer: a population study in a high risk area of China. Chin J Dig Dis 2005;6(4):149-54. (6) Munday JS, James KA, et al. Daily supplementation with aged garlic extract, but not raw garlic, protects low density lipoprotein against in vitro oxidation. Atherosclerosis 1999 April;143(2):399-404. (7) Josling P. Preventing the common cold with a garlic supplement: a double blind, placebo-controlled survey. Adv Ther. 2001;18(4):189-193. (8) Gadkari JV, Joshi VD. Effect of ingestion of raw garlic on serum cholesterol level, clotting time and fibrinolytic activity in normal subjects. J Postgrad Med 1991 July;37(3):128-31.