Le curcuma

Alimentation
Le curcuma

Le curcuma est une jolie plante vivace de la famille du gingembre, (Zingiberaceae), originaire de l’Inde. Il porte de grandes feuilles engainantes sur une tige pouvant dépasser un mètre de hauteur. Elle se termine par un épi de petites fleurs blanches ou jaunâtres. On récolte le rhizome ou tige souterraine après dessèchement des parties aériennes, il est séché, débarrassé de ses racines. La cassure du rhizome montre l’intérieur jaune à rouge-orangé selon les espèces, son odeur aromatique est caractéristique.

Le curcuma est cultivé depuis plus de 2000 ans en Chine, en Inde et au Moyen-Orient où il était utilisé pour ses pigments colorants dans la teinture des textiles. Aujourd’hui il est présent dans toutes les régions tropicales du monde. Il est utilisé pour ses propriétés odoriférantes, culinaires (épices) et médicinales. C’est un des principaux ingrédients du curry, mélange d’épices omniprésent dans la cuisine indienne. En Asie, on a depuis longtemps découvert qu’ajouté aux aliments, le rhizome réduit en poudre permet d’en conserver la fraîcheur, la saveur et la valeur nutritive. Ainsi, bien avant l’époque des conservateurs synthétiques, le curcuma jouait un rôle primordial comme additif alimentaire. Aujourd’hui, un de ses composants (la curcumine) est l’un des colorants de la législation européenne (E100). Il sert à colorer le beurre, les bonbons, les potages,  etc...

Chez vous, c’est une épice qui s’allie avec un très grand nombre de plats et d’aliments. Certains le préparent en boisson additionné de poivre noir, de lait végétal et d’huile de coco : un remède très ancien de la médecine ayurvédique appelé lait d’or.

Quel est l'effet du curcuma sur votre santé ? 

Le curcuma est utilisé dans de nombreuses médecines traditionnelles. La médecine moderne l’utilise et teste son efficacité dans différents domaines. En voici quelques exemples :

Action anti-inflammatoire

Dans une étude clinique portant sur 45 patients souffrant d’inflammation conséquente à une intervention chirurgicale, l’action anti-inflammatoire de la curcumine, à la dose de 1200 mg par jour, était supérieure à celle obtenue avec le placebo et semblable à celle de la phénylbutazone (300 mg par jour). (1) (2)

Action antiseptique

Les extraits alcooliques et l’huile essentielle de curcuma longa montrent une activité antibactérienne. In vitro, le curcuma inhibe la croissance de plusieurs bactéries intestinales pathogènes. (3)

Action anti-cancéreuse

Les données d’études épidémiologiques démontrent que l’incidence du cancer du côlon est nettement moins élevée dans les pays asiatiques où on consomme beaucoup de curcuma (4) (5). Des dizaines d’essais cliniques réalisés in vitro et sur des animaux ont démontré que la curcumine avait bel et bien une activité anticancéreuse (côlon, estomac, bouche, peau, sein, prostate, leucémie) (6). La curcumine inhibe aussi la production de cytokines (molécules qui déclenchent les processus inflammatoires au niveau cellulaire), les chercheurs ayant noté qu’une réaction inflammatoire est souvent à l’origine de la formation et de la croissance d’une tumeur cancéreuse (7). Des chercheurs indiens ayant mené un essai clinique préliminaire auprès de 16 fumeurs chroniques ont démontré que l’administration quotidienne de 1,5 g de curcuma durant 30 jours entraînait une diminution de la production  de mutagènes associés à la fumée du tabac. (8)

Bibliographie : (1) Satoskar RR, Shah SJ, Shenoy SG. Evaluation of anti-inflammatory property of curcumin (diferuloyl methane) in patients with postoperative inflammation.Int J Clin Pharmacol Ther Toxicol 1986 Dec;24(12):651-4. (2) Chainani-Wu N. Safety and Anti-Inflammatory Activity of Curcumin: A Component of Tumeric (Curcuma longa). J Altern Complement Med. 2003 Feb;9(1):161-8. (3) H.P.T. Ammon and al. Pharmacology of Curcuma longa. In Planta medica. 57.1991.pp 1-7.(4) Chauhan DP. Chemotherapeutic potential of curcumin for colorectal cancer.Curr Pharm Des 2002;8(19):1695-706. (5) Moss Ralph. Curry in a Hurry. The Moss Reports, October 16, 2002. (6) W.Tang.G.Eisenbrand. Chinese Drugs of Plant Origin. Ed Springer-Verlag 1992. (7) Hidaka H, Ishiko T, Furuhashi T, Kamohara H, Suzuki S, Miyazaki M, Ikeda O, Mita S, Setoguchi T, Ogawa M. Curcumin inhibits interleukin 8 production and enhances interleukin 8 receptor expression on the cell surface:impact on human pancreatic carcinoma cell growth by autocrine regulation.Cancer 2002 Sep 15;95(6):1206-14.(8) Polasa K, Raghuram TC, Krishna TP, Krishnaswamy K. Effect of turmeric on urinary mutagens in smokers.Mutagenesis 1992 Mar;7(2):107-9.
Ces articles peuvent vous intéresser