Les seniors ont-ils moins besoin de sommeil ?

Bien-être , Santé
Les seniors ont-ils moins besoin de sommeil ?

La plupart d'entre nous ont entendu dire que plus nous vieillissons, moins nous avons besoin de sommeil. Ainsi, lorsque les personnes plus âgées restent éveillées pendant plusieurs heures au milieu de la nuit ou se réveillent aux aurores, elles ont tendance à l'accepter comme faisant partie du processus normal de vieillissement. Mais avez-vous vraiment besoin de moins de sommeil à mesure que vous vieillissez ? Non, déclare le Professeur David Hillman, président de la Sleep Health Foundation, les adultes plus âgés ont besoin de la même durée de sommeil que les jeunes.

« Les besoins des adultes en matière de sommeil sont stables à partir d'environ 20 ans. Le sommeil change à mesure que vous vieillissez, mais les besoins en matière de sommeil restent plutôt constants par rapport aux besoins au début de l’âge adulte. », déclare-t-il. Hilman note que le nombre de personnes âgées souffrant de somnolence, sans demander de l'aide, car elles pensent que cela fait partie du processus naturel de vieillissement, est impressionnant. Dans bien des cas, il y a une raison à ce sommeil de mauvaise qualité, et une fois que ce trouble du sommeil est identifié et traité, les seniors peuvent se sentir rajeunis de plusieurs années ! « Si les gens remarquent un changement dans leurs besoins en matière de sommeil à mesure qu'ils vieillissent, comme passer plus de temps au lit et se sentir moins reposés, tout en ayant dormi autant qu'auparavant, alors cela signifie qu'il y quelque un problème », déclare-t-il.

Par quoi le sommeil est-il contrôlé ?

« L'horloge biologique », les centres circadiens situés dans votre cerveau, dictent votre prédisposition à la somnolence et à l'éveil au cours de la journée et de la nuit. Ces centres sont généralement influencés par la lumière et la pénombre, mais peuvent également être affectés par d'autres habitudes, comme l'heure de vos repas et de votre activité physique. Alors que certaines personnes ont des schémas de sommeil solides et se sentent reposées même en modifiant leurs routines quotidiennes, les horloges biologiques de nombreuses autres personnes reposent sur des habitudes plutôt constantes.
L'horloge biologique contrôle la production d'une hormone appelée mélatonine qui favorise le sommeil. Cette hormone est produite en moins grande quantité à mesure que vous vieillissez, ce qui peut rendre votre endormissement plus difficile. Les adultes plus âgés sont également plus enclins à souffrir du syndrome de la phase de sommeil avancé : ils s’endorment plus tôt dans la soirée et, par conséquent, ils se réveillent très tôt, tout en ayant eu huit heures de sommeil. De plus, bien que le corps soit programmé pour dormir la nuit, certains d'entre nous se sentent somnolents dans l'après-midi. Étant donné que les seniors sont moins susceptibles d'être au travail, ils font parfois une sieste dans l'après-midi qui aura un impact sur la qualité du sommeil pendant la nuit.

Problèmes de santé affectant le sommeil des seniors

Certains problèmes de santé particuliers inhérents au vieillissement peuvent avoir un impact important sur le sommeil, notamment sur la capacité à trouver le sommeil parmi lesquels :

  • Anxiété et dépression, maladie d'Alzheimer
  • Reflux gastrique après un repas, notamment si cela est aggravé en s'allongeant
  • Maladie de la prostate (les hommes en souffrant peuvent avoir besoin de se lever la nuit pour uriner)
  • Certains médicaments, tels que les antidépresseurs, les médicaments contre la tension artérielle et les diurétiques peuvent également gêner l'endormissement. Parlez-en à votre médecin en cas de doute.


Il est important de parler de ces facteurs à votre médecin si l'un d'entre eux affecte votre sommeil, car traiter une cause sous-jacente responsable de la mauvaise qualité du sommeil conduit souvent à une amélioration de cette dernière. De plus, si vous n'avez pas de problème sous-jacent, mais que vous avez constamment du mal à vous endormir ou à vous rendormir après vous être réveillé(e) pendant la nuit, cela peut signifier que vous souffrez d'insomnie. L'insomnie n'est pas nécessairement liée au vieillissement, c'est pourquoi il est préférable de parler avec votre médecin des possibilités de traitement de l'insomnie.

Astuces pour dormir suffisamment

  • S'accorder, chaque jour ou presque, une durée adéquate de sommeil.
  • Aller se coucher à la même heure chaque soir.
  • Compléter un manque de sommeil par une courte sieste de 30 minutes à une heure dans l'après-midi.
  • Manger à des heures régulières et ne pas faire de repas trop copieux le soir.
  • Éviter la caféine à partir de la fin de l'après-midi. Si vous avez envie d'une boisson chaude avant le coucher, prenez une infusion un du café décaféiné.
  • Se faire aider par la phytothérapie : de nombreuses plantes consommées en tisanes ou en SIPF aident trouver le sommeil.
  • S'assurer que votre chambre soit propice au sommeil : pénombre, lit confortable, bonne température et pas de télévision.
  • Essayer de ne pas emmener ses problèmes au lit. Si besoin, prenez un peu de temps avant de vous coucher pour écrire vos problèmes ainsi qu'un planning pour la journée à venir.
  • En parler à votre médecin si votre sommeil subit un changement après avoir commencé à prendre de nouveaux médicaments.

Sources : abc.net.au, Interview du Professor David Hillman, anesthésiste et médecin spécialisé dans le sommeil (Australian Sleep Health Foundation).
Ces articles peuvent vous intéresser