Repas de fêtes en vue

Bien-être , Santé
Repas de fêtes en vue

Les repas d’exception associés aux fêtes de fin d’année se perpétuent comme chaque année. La tendance est au retour aux valeurs sûres qui fait la part belle à la qualité et non à la quantité. C’est une bonne chose car cette période conviviale se caractérise pour certains par un véritable « marathon » de repas de fêtes qui n’est pas anodin pour le tour de taille (avec les collègues de travail, le club de sport, les cercles d’amis proches, puis les différents cercles familiaux !). Cependant, il est difficile de ne pas craquer en remettant au Nouvel An nos bonnes résolutions alimentaires.

Un menu de réveillon bon pour votre silhouette et votre portefeuille

Pour l’apéritif, il est plus sage de proposer des vins (blancs) et champagnes, appréciés de tous. Pour changer, pourquoi ne pas se laisser tenter par une spécialité pétillante à base de plantes (à la sève de bouleau par exemple en magasin bio). Les boissons pourront être accompagnées de verrines fraîcheur, de brochettes apéritives, de légumes crus accompagnés de dips maison (houmous de betterave, de patate douces, de lentilles corail), ou encore de tartare d'algues maison et de tarama maison.

Pour les amateurs de poissons et fruits de mer, le choix est vaste : huîtres, plateaux de fruits de mer, saumon fumé ou mariné (préférer un saumon bio ou sauvage en se renseignant sur les zones de pêche), truite fumée bio, gambas bio, langoustines, moules ou encore soupe de poisson. Source de vitamines, minéraux et oligo-éléments, les poissons, coquillages et crustacés permettent d’allier l’utile à l’agréable en faisant un repas bon pour le moral ! Attention aux mayonnaises, beurre salé et autres croûtons et pains spéciaux qui font monter la facture calorique et la charge glycémique du repas. De nombreuses alternatives existent comme les sauces froides aux légumes, aux yaourts ou au tofu soyeux pour remplacer la mayonnaise ou la rouille.

Pour les inconditionnels de la tradition, privilégier la volaille rôtie ou les préparations spéciales (magret de canard plutôt que foie gras), les légumes d’hiver (potimarrons, betteraves crues ou cuites, panais, céleri-ravechâtaigne), les champignons frais ou séchés ou encore la patate douce (à l'index glycémique très faible) qui se cuisinent aisément ensemble. 

En fin de repas, il est judicieux de proposer une salade verte (de la mâche riche en oméga 3) accompagnée de copeaux de fromages plutôt qu’un plateau de fromage, afin de faire la part belle au dessert. À base de chocolat noir ou de fruits hauts en couleur (fruits exotiques ou fruits rouges congelés), le dessert clôture les repas de fêtes avec gourmandise.

Comment ne pas prendre de poids

Manger malin. Prendre le temps de bien mastiquer les aliments afin d’atteindre la satiété plus rapidement. Eviter de se resservir et boire de l’eau régulièrement au cours des repas et apéritifs.

Se dépenser plus pendant cette période. En marchant : la marche est accessible à tous, astreignez-vous à marcher plus qu’habituellement : laisser la voiture au garage et rendez-vous à pied ou en vélo sur votre lieu de travail. Les citadins éviteront ainsi les embouteillages ! Si vous êtes en congés, optez pour la marche en forêt ou dans un parc afin de vous alléger le corps et l’esprit. En faisant du sport : ajouter plusieurs séances supplémentaires à votre routine habituelle de sport (vélo, natation, jogging, sport en salle, etc.) dans les jours qui précèdent et qui suivent cette période faste.

Se détoxifier. Une cure détox après les fêtes permet de nettoyer et drainer afin d’éliminer les toxines en stimulant le foie et la sphère hépato-biliaire (le pissenlit, la reine des prés, le fucus, l'artichaut, la mélisse).

Comment gérer les troubles digestifs

Alliée traditionnelle de la sphère digestive, la phytothérapie se révèle d’une grande aide pour prévenir et résoudre les troubles digestifs récurrents avant, pendant ou après les fêtes de fin d'année. L'artichaut et la mélisse aident à faire face aux spasmes, maux de ventre, ballonnements, « crises de foie » et autres troubles digestifs prévalent pendant les périodes de fêtes. Pensez aussi à l'argile, au charbon actif, aux probiotiques et aux huiles essentielles de menthe poivrée et de romarin. Nous vous recommandons également le dernier-né de notre gamme de phytothérapie : GastroControl® à base d’Artichaut, Mélisse et Pissenlit SIPF® Bio et Glutaform®, spécifiquement pensé pour améliorer le confort digestif et l'immunité intestinale.

Joyeuses Fêtes !

Ces articles peuvent vous intéresser
  • Les moules

    Riches en minéraux, vitamines et oméga 3, les moules recèlent bien des vertus nutritionnelles.

    Lire la suite
  • Le zinc

    Le zinc est un minéral essentiel, c'est-à-dire qu'il doit être apporté par l'alimentation car il n'est pas stocké d [...]

    Lire la suite