Acérola : pourquoi en prendre et comment la consommer ?

Nutriments , Santé
Acérola : pourquoi en prendre et comment la consommer ?

L’acérola est un fruit rouge venant d’Amérique du Sud, très présent dans les Caraïbes, notamment à la Barbade. Plus précisément, il s’agit d’une baie rouge semblable à une cerise. Sachez qu’elle est connue par rapport à sa grande teneur en vitamine C.

Acérola : un vrai concentré de vitamine C

L’acérola, ce fruit rouge, apparaît dans les forêts sèches du continent de l’Amérique du Sud. L’arbre peut tutoyer quelquefois 5 mètres et offre des fruits rouges semblables à des cerises venant d’Occident. Depuis longtemps, les populations locales se servent du jus d’acérola dans le but de s’occuper des excès de fièvre mais également de la dysenterie.

En outre, il faut savoir que le fruit est réputé pour sa très grande teneur en Vitamine C. En effet, cette dernière se révèle être près de 20 à 30 % plus élevée que dans une orange. D’ailleurs, c’est bel et bien pour cette raison que l’acérola est indiqué afin de traiter le scorbut. Cependant, la vitamine C n’est pas l’unique élément nutritif qui est présent dans cette baie.

Elle est aussi riche en une multitude d’autres choses. En voici un listing : vitamine B1, vitamine B5, flavonoïdes, fer, potassium, calcium et enfin magnésium.

Pourquoi faut-il utiliser de l’acérola ?

La vitamine C se révèle être un anti-fatigue d’exception. Cette dernière aide aussi à la synthèse du collagène. C'est pourquoi elle permet également une lutte optimale face au vieillissement prématuré de la peau. La vitamine C optimise également les défenses immunitaires et contribuerait à éviter l’hypertension.

L'organisme est un grand consommateur de vitamine C. L’homme est un des seuls mammifères ne pouvant pas concevoir lui-même cette vitamine et n’arrivant pas à la stocker dans le corps. Ce dernier est par conséquent obligé de la chercher dans l’alimentation. Or, il faut prendre en compte que la vitamine C présente dans les aliments peut ne pas combler la totalité des besoins quotidiens de l’homme. Cependant, si cette dernière est consommée en trop grande quantité, cela peut contribuer à grandement épuiser les reins.

Ainsi, on voit poindre l’utilité de l’acérola qui offre de la vitamine C en quantité massive.

Comment faire afin de choisir correctement l’acérola ?

Il faut savoir que l’acérola n'est pas cultivé en Europe. C’est pourquoi il est compliqué de dénicher des fruits frais.

Cependant, signalons qu’il n’est pas rare de tomber sur de l’acérola disponible sous forme de gélules ou encore de comprimés. Afin de bénéficier de l’assurance de consommer de la vitamine C naturelle, il faut lire de façon scrupuleuse l’étiquette du produit avant de l’acquérir. Effectivement, il peut arriver que certains produits possèdent de la vitamine C de synthèse. C’est pourquoi si vous observez acide ascorbique, sodium ascorbate ou ascorbate de sodium sur le produit, il faut se méfier car l’acérola présent ne se révèle pas être pur, mais mixé avec de la vitamine de synthèse. En outre, il importe aussi d’être vigilant sur la teneur en vitamine C dévoilée. Sachez également que la teneur en vitamine C de l’acérola est de 18 %. C’est pourquoi pour un produit conçu avec 500 mg d’acérola, il ne peut y avoir que 85 mg de Vitamine C tout au plus.

Ces articles peuvent vous intéresser