Agir en Amont des Maladies Auto-Immunes | Laboratoire Synergia

Agir en Amont des Maladies Auto-Immunes

L’inflammation ou l’état inflammatoire est un sujet sensible en médecine. En effet, l’inflammation semble connectée à presque toutes les maladies chroniques connues, des maladies cardiaques aux cancers, du diabète à l’obésité, de l'autisme à la démence et même à la dépression. D'autres maladies inflammatoires telles que les allergies, l'asthme, l'arthrite et les maladies auto-immunes augmentent également de façon alarmante.

Les médecins sont formés pour stopper les inflammations par de l'aspirine, des médicaments anti-inflammatoires, des stéroïdes et de plus en plus par des médicaments encore plus puissants comme les immunosuppresseurs, dont les effets secondaires sont très nombreux et parfois encore mal connus. Mais ils ne sont malheureusement pas formés pour trouver et traiter les causes sous-jacentes de l'inflammation de la maladie chronique. Les allergènes cachés, les infections, les toxines environnementales, les régimes inflammatoires et le stress sont les causes réelles de ces conditions inflammatoires.

Les maladies auto-immunes affecterait 8% de la population française et incluent l'arthrite rhumatoïde, le lupus, la sclérose en plaques, la maladie thyroïdienne, la maladie inflammatoire de l'intestin et plus encore. Elles sont souvent traitées par des médicaments puissants affaiblissant la réponse immunitaire et ne traitant pas la cause. C'est comme prendre beaucoup d'aspirine alors que vous avez marché sur un clou ! Le traitement devrait consister à retirer le clou plutôt que de prendre de l’aspirine contre la douleur ou des anti-inflammatoires contre l’inflammation.

Pour soulager une inflammation, il faut en trouver la source. C’est ainsi que fonctionne la médecine fonctionnelle, discipline d’avenir, qui cherche à traiter la cause, et non pas uniquement les symptômes. La médecine fonctionnelle consiste en une autre manière de penser la maladie qui aide les médecins à comprendre et traiter les causes réelles de l'inflammation au lieu de trouver les moyens les plus intelligents de la stopper. La médecine telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui consiste encore à retirer les piles d'un détecteur de fumée tandis qu'un incendie est en train de brûler votre maison.

L’Auto-Immunité : Qu'est-ce que c’est et comment se produit-elle ?

Nous faisons face à une épidémie de troubles allergiques, asthmatiques et auto-immunitaires. Les maladies auto-immunes incluent l'arthrite rhumatoïde, le lupus, la sclérose en plaques, le psoriasis, maladie cœliaque, la maladie thyroïdienne et beaucoup d'autres syndromes difficiles du 21ème siècle. Ces maladies sont toutes de type auto-immune et elles sont connectées à l'origine par un procédé biochimique central : une réponse immunitaire incontrôlée aussi connue sous le nom d'inflammation systémique. Votre système immunitaire est votre défense contre les envahisseurs. C'est votre armée interne qui se doit clairement de faire la distinction entre vos amis et vos ennemis. L'auto-immunité se produit lorsque votre système immunitaire est troublé et que vos propres tissus se font prendre entre des tirs croisés amis. Votre corps se bat contre quelque-chose, une infection, une toxine, un allergène, un aliment ou répond à un stress, et tant bien que mal, il redirige son attaque hostile sur vos articulations, votre cerveau, votre thyroïde, votre ventre, votre peau ou quelquefois sur tout votre corps.

Cette confusion immunitaire résulte de ce qui est appelé le mimétisme moléculaire. Les approches conventionnelles ne disposent pas de méthodes pour trouver l'agression causant le problème. La médecine fonctionnelle fournit une carte, un plan, pour trouver la molécule que les cellules imitent.

Curieusement, les maladies auto-immunes se développent presque exclusivement dans les pays développés. Les populations des pays plus pauvres, sans infrastructures modernes comme l'eau courante, les toilettes, les machines à laver souffrent beaucoup moins de ces maladies. Si vous avez grandi dans une ferme avec des animaux, vous êtes aussi moins susceptibles de souffrir de ces troubles inflammatoires. Jouer dans la poussière, se salir et être exposé aux microbes et aux infections entraîne votre système immunitaire à reconnaître ce qui est hostile de celui ne l’est pas.

Dans les pays occidentaux, les maladies auto-immunes, prises dans leur ensemble, représentent un fardeau immense pour la santé. Elles sont la huitième cause de décès chez les femmes, réduisant l'espérance de vie moyenne des patients de huit ans. Malheureusement, de nombreux traitements conventionnels disponibles peuvent aggraver la situation. Les médicaments anti-inflammatoires, les stéroïdes, les immunosuppresseurs et les nouveaux inhibiteurs du TNF alpha, peuvent entraîner des saignements intestinaux, une insuffisance rénale, la dépression, la psychose, l'ostéoporose, la perte musculaire et le diabète, sans parler des infections et des cancers. (1)

Par une utilisation sélective, ces médicaments peuvent aider les personnes à retrouver une vie normale. Mais ils ne sont pas une solution de long terme. Ils ne doivent pas constituer la fin du traitement, mais un pont pour apaiser l'inflammation tandis que nous traitons la source de la maladie.

Agir face aux maladies auto-immunes

  • Vérifiez la présence d'infections cachées (levure, virus, bactérie, Lyme, etc.) avec l'aide d'un médecin et les traiter.
  • Vérifiez la présence d'allergies alimentaires cachées grâce à un test alimentaire IgE prescrit par votre médecin et prendre les mesures nécessaires, le cas échéant.
  • Passez un test de diagnostic de la maladie cœliaque consistant en une analyse sanguine que tout médecin peut vous prescrire.
  • Vérifiez la présence d'une intoxication par métaux lourds : le mercure et d'autres métaux et polluants peuvent entraîner l'auto-immunité.
  • Utilisez des nutriments comme l'huile de poisson, la vitamine C, la vitamine D et les probiotiques pour aider à apaiser votre réponse immunitaire naturellement.
  • Faites régulièrement de l'exercice, c'est un anti-inflammatoire naturel.
  • Pratiquez la relaxation profonde comme le yoga, la respiration profonde ou les massages, car le stress aggrave la réponse immunitaire.
  • Renforcez votre apport quotidien en magnésium et vitamines B en ajustant votre alimentation par des aliments riches en ces nutriments (légumineuses, céréales complètes, chocolat, fruits et légumes, poissons et crustacés) et prenez un complément alimentaire formulé spécifiquement pour réduire le stress comme D-Stress, D-Stress Booster ou Mag Boost.
  • Vous pouvez aussi essayer le régime Seignalet (2), qui est une vraie alternative à la médecine conventionnelle si vous souffrez de maladies auto-immunes. En résumé, le régime Seignalet est un régime sans gluten ni produits laitiers, il comprend l'élimination du café et de l'alcool et la préférence pour des méthodes de cuisson à faible température. En savoir plus sur le régime Seignalet.

 

Sur la base d’un article rédigé le Dr Mark Hyman.
References: (1) Siegel, C.A., Marden, S.M., Persing, S.M., et al. (2009). Risk of lymphoma associated with combination anti-tumor necrosis factor and immunomodulator therapy for the treatment of Crohn’s disease: a meta-analysis. Clin Gastroenterol Hepatol. 7(8): 874-81. (2) Dr. Jean Seignalet Ancestral Diet.
Scroll Top