Atouts Santé du Vin Rouge | Laboratoire Synergia

Atouts Santé du Vin Rouge

En France, la cuisine traditionnelle est plutôt riche en matières grasses. Pourtant, on y recense relativement moins d’affections cardiovasculaires que dans d’autres régions aux régimes alimentaires similaires. Les débats autour de ce “French Paradox” ont amené la recherche à s’interroger sur les bienfaits santé de ce fameux breuvage que les Français s’accordent volontiers avec leur repas : le vin rouge. Et les résultats sont probants : le risque cardio-vasculaire pour un consommateur régulier modéré serait diminué de 20 à 30% (1) ! Ce phénomène est lié aux acides phénoliques présents en grande quantité dans le vin, qui modifient l’absorption du cholestérol par l’organisme et protègent le fonctionnement du cœur. Le vin rouge bien choisi peut donc être un allié de choix pour votre santé, avec modération, bien sûr.

Information Nutritionnelle

Les atouts principaux du vin rouge sont liés à sa confection. Sa spécificité réside dans ses nuances rouges vives : il contient du resvératrol, une molécule concentrée naturellement dans la peau du raisin, qui est conservée dans la confection ce type de vin. C’est ce composé qui en fait un véritable élixir de jouvence ! Cet acide phénolique flavonoïde participe en effet à la protection et à la genèse des cellules de l’ensemble de votre organisme (2). Le resvératrol limite le stress oxydatif (3) et empêcherait ainsi la mutation de cellules cancéreuses tout en réduisant le risque de maladies dégénératives, comme la maladie d’Alzheimer (4) ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Des études ont aussi récemment démontré que le resvératrol activerait le « gène de la longévité » (SIRT1) qui a la même fonction protectrice pour les cellules (5).

Un verre de vin rouge (105 kcal environ) sera bénéfique pour votre santé à long terme. Les acides ellagiques du vin rouge (6) aideraient même votre organisme à limiter son absorption d’acides gras et à vous faire perdre du poids, ce qui n'est évidemment  pas le cas du vin blanc ou d'autres alcools.

Faire le Bon Choix avec Modération

Le degré d’alcool n’a pas d’incidence sur les qualités nutritionnelles du vin rouge mais pour votre santé, il est recommandé quel que soit le cépage de préférer des vins plus légers en alcool afin de réduire au maximum son impact négatif sur votre santé. Les quantités tolérables pour le corps sont différentes selon les personnes, il est donc recommandé par précaution de se limiter à un verre quotidien. Dans tous les cas, ne dépassez pas 2 verres par jour si vous êtes une femme et 3 verres si vous êtes un homme.

Le vin rouge peut se combiner avec tous les aliments ! N’hésitez pas à vous faire conseiller par votre caviste pour associer au mieux les cépages avec les saveurs de votre alimentation quotidienne.

Sources : Docteurbonnebouffe, nutranews, medicalnews.
Références : (1) Alcohol consumption and cardiovascular risk factors in older lifelong wine drinkers: The Italian Longitudinal Study on Aging. Perissinotto E, Buja A, Maggi S, Enzi G, Manzato E, Scafato E, Mastrangelo G, Frigo AC, Coin A, Crepaldi G, Sergi G; for the ILSA Working Group. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2009 Aug 18 (2) Losa G.A. Resveratrol modulates apoptosis and oxidation in human mononuclear cells. Eur J Clin Invest 2003 Sept; 33(9): 818-23. (3) Chanvitayapongs S. et al. Amelioration of oxidative stress by antioxidants and resveratrol in PC12 cells. Neuroreport 1997; 8: 1499-502. (4) Russo A. et al. Red wine micronutrients as protective agents in Alzheimer's like induced insult. Life Sci 2003; 72: 2369-79. (5) Howitz K.T. et al. Small molecule activators of sirtuins extend saccharomyces cerevisiae lifespan. Nature. 2003 Sep 11; 425(6954): 191-6. (6) Okla M1, Kang I1, Kim da M2, Gourineni V2, Shay N3, Gu L2, Chung S4. Ellagic acid modulates lipid accumulation in primary human adipocytes and human hepatoma Huh7 cells via discrete mechanisms. J Nutr Biochem. 2015 Jan;26(1):82-90. doi: 10.1016/j.jnutbio.2014.09.010.
 
Scroll Top