Comment soigner une carence en vitamine b12

Nutriments
Comment soigner une carence en vitamine b12

La vitamine B12 ou cobalamine, en synergie avec la vitamine B9, intervient dans la division cellulaire, la réplication de l’ADN et la croissance des cellules, notamment pendant la grossesse (développement normal du foetus). Elle joue un rôle important dans la croissance et la maturation des globules rouges et permet également de lutter contre la fatigue. Elle est indispensable au fonctionnement normal du système nerveux et des fonctions psychologiques. La vitamine B12 facilite le métabolisme normal de l'homocystéine (en prévention des maladies cardiovasculaires). Enfin, elle contribue au fonctionnement normal du système immunitaire et favorise un métabolisme énergétique normal.

Les apports nutritionnels conseillés (par jour)

Nourrissons : 0,5 µg - enfants : 0,8 à 1,9 µg - adolescents et adultes : 2,5 µg à 3 µg - femme Enceinte : 2,5 µg - femme Allaitante : 2,5 µg.

Les sources naturelles de vitamine B12

La vitamine B12 est présente uniquement dans les aliments d’origine animale.
Sources de vitamine B12 pour 100 g : foie de veau : 65 µg, veau : 16 µg, huîtres : 16 à 30 µg, hareng fumé : 4 µg, sardines en conserves : 9 µg, saumon : 3 µg, thon : 4,5 µg, mouton : 13 à 25 µg, oeuf : 7 à 30 µg, fromage : 5 à 10 µg, lait de vache : 3 µg.

Comment faire afin de détecter un manque en vitamine B12 ?

Tout d’abord, sachez que les symptômes de la carence demeurent équivoques et peuvent être en lien direct avec d’autres carences. Effectivement, s’il y a un manque, le corps puise en premier dans le foie la vitamine B12 en stock. Au final, c’est ainsi uniquement avec les années que les différents symptômes s’avèrent être de plus en plus prononcés et compréhensibles. Or, une simple prise de sang suffit afin d’être vite fixé. Il faut savoir que les divers symptômes d’une carence en vitamine B12 sont regroupés en quatre familles. Les voici :

  • On commence avec l’anémie. Il s’agit d’un épuisement chronique caractérisé par une perte de force, une certaine faiblesse immunitaire ainsi que des soucis au niveau de la concentration.
  • Il y a ensuite les soucis psychologiques tels que la dépression, la psychose ou encore la dégradation de la libido.
  • Les problèmes nerveux comme les douleurs, les soucis de la mémoire, le fourmillement ou encore les soucis de coordination sont aussi une autre famille.
  • Enfin, n’oublions par les problèmes digestifs tels que la constipation, la diarrhée, l’inflammation buccale et/ou encore la gastro-intestinal.

Quelles sont les causes d’une carence en vitamine B12 ?

Les végétaliens sont les personnes qui sont la plupart du temps visées par les manques en vitamine B12. On tire vite la conclusion qu’il s’agit de l’alimentation qui est l’unique cause à la carence. Or, trois causes s’avèrent être possibles.

Souci d’absorption

L’un des problèmes majeurs du corps est les difficultés qu’à ce dernier à parfaitement absorber la vitamine B12 présente dans l’alimentation. Diverses raisons sont associées à ce souci. Cela peut notamment être une maladie auto-immune, une acidité dans l’estomac néfaste, un traitement au metformine ou un encore un problème intestinale chronique.

Besoins accrus ainsi qu’alimentation

Un stress se prolongeant sur une longue durée engendre un net besoin en vitamine B12. Sachez que l’alimentation basique ne suffit pas à satisfaire l’organisme. Evidemment, l’alimentation a tout de même sa fonction à jouer. En outre, la vitamine B12 n’est pas présente dans des aliments de sources animales.

Comment soigner une carence en vitamine b12 ?

De nos jours, l’unique traitement pertinent est la consommation de vitamine B12 sous la forme de complément alimentaire. Cela peut être de la vitamine en gélule. Le corps réagit rapidement au traitement et les symptômes s’en vont très vite. On recommande aussi la consommation de certaines algues. Or, il y a débat sur le sujet et la quasi-totalité des scientifiques pensent que les algues ne conçoivent pas la vitamine B12 nécessaire à la conception des globules rouges.

En outre, sachez également qu’il faut aussi se méfier de la spiruline. Ayant énormément de bienfaits, mais seulement si elle est consommée simultanément à la vitamine B12, elle stoppe l’absorption de cette dernière.

Quelles sont les conséquences d’une carence en vitamine B12 ?

Lorsqu’une carence en vitamine B12 s’étale sur des années, d’autres problèmes peuvent survenir. Il y a également une hausse du danger d’infarctus, de spasmophilie ou d’incontinence. En outre, la carence en vitamine B12 engendre un manque en acide folique, dit aussi vitamine B9. Effectivement, la vitamine B9 a besoin de la vitamine B12 pour son fonctionnement optimal.

Augmentation des besoins en vitamine B12

  • Grossesse, alcoolisme, maladies de l’estomac et de l’intestin (gastrite, maladie de Crohn), prise de certains médicaments (antidiabétique, anti-ulcéreux, pilule contraceptive), tabagisme.
  • Régimes végétariens et végétaliens : Il est difficile de maintenir des niveaux suffisant de vitamine B12 dans un régime alimentaire végétarien. En effet, les seules sources fiables de vitamine B12 sont des aliments d'origine animale, la supplémentation en vitamine B12 et/ou la consommation d’aliments enrichis en vitamine B12 (substituts de viande, céréales, boissons et levure alimentaire) est donc fortement recommandée. Les lacto-ovo-végétariens trouvent de la vitamine B12 dans les œufs et les produits laitiers.