Examens, comment se préparer d'une manière efficace ?

Nutriments , Santé
Examens, comment se préparer d'une manière efficace ?

La baisse des capacités de concentration ou, pire, les troubles de la mémoire ont pour origine principale – au-delà des maladies connues comme Parkinson ou Alzheimer – des déficits liés à des carences nutritionnelles.

En effet, le niveau d’éveil et d’attention dépend de la noradrénaline, un neurotransmetteur synthétisé à partir de la L-tyrosine. Pour faire simple, et expliquer le lien entre un neurotransmetteur et un acide aminé, il faut comprendre que plusieurs vitamines interviennent à différents stades. Ainsi, la chaîne biochimique qui lie l’acide aminé L-tyrosine à la noradrénaline est conditionnée par l’apport de vitamine PP, de vitamine Bet de vitamine C.

Or, les apports constatés en vitamine B6 sont inférieurs de 80% aux apports recommandés.

Stress, café, pilule, sport intense, malbouffe peuvent entraîner une augmentation des besoins en vitamine B6. Pourtant, la vitamine B6 et aussi la vitamine C préviendrait le déclin cognitif.

Pire, les professionnels de santé alertent régulièrement les patients que des carences sévères en vitamine mènent à des troubles cognitifs importants encéphalopathie, dépression, agitation, convulsions voire démence.

Mais, pour la plupart des personnes, ces carences en nutriments ont essentiellement (et heureusement !) des conséquences plus banales et plus courantes :

  • Baisse de la capacité de concentration,
  • Diminution des facultés de mémorisation,
  • Irritabilité,
  • Anxiété,
  • Fluctuation de l’humeur,
  • Baisse de l’appétit...

Une expérience menée par un institut militaire de recherche aux Etats-Unis, sur des soldats exposés à une dépressurisation brutale d’oxygène (élévation soudaine de l’altitude à 4500 mètres accompagné d’un froid intense), a montré que la L-tyrosine est capable de réduire très significativement les conséquences physiques et psychologiques du stress. En effet, le groupe supplémenté est resté capable de prendre des décisions complexes contrairement à celui qui avait reçu un placebo, tétanisé par le froid et le manque d’oxygène. 

Si ça fonctionne dans des conditions extrêmes, a fortiori c’est évident que cela fonctionne aussi pour nos bacheliers et étudiants : le bac, les concours et les examens de fin d’année entraînent un stress certain qui peut faire perdre ses moyens. On passe de la timidité au trac en un rien de temps, et perdre ses moyens est monnaie courante dans ces cas-là.

Une supplémentation en L-tyrosine améliorera significativement leur capacité de concentration et atténuera les effets du stress. La réussite des examens sera ainsi grandement facilitée (attention, ce n’est pas magique, cela ne donne pas la science infuse et ne remplace en aucun cas le travail régulier).

Cependant, il faut suivre un protocole précis pour en constater l’efficacité.

Le cerveau, machine complexe, pèse environ 3% du corps et consomme entre 20 % à 30% du glucose et de l’oxygène. C’est un organe dont la demande énergétique est colossale.

Et lorsque des nutriments indispensables à la production énergétique comme la vitamine B ou le magnésium ne sont pas présents en quantité suffisante, les fonctions cognitives peuvent être affectées, de même que par des baisses trop importantes de la glycémie (le fameux “coup de pompe”). L’examen ou l’entretien d’embauche vire alors au cauchemar.

Ou pas.

Pourquoi prendre de la L-tyrosine ?

C’est un acide aminé qu’il faut prendre dans toute situation de sur-sollicitation de l’attention et de la concentration : examens, concours, performances sportives (exemple : la navigation en solitaire au tour du monde, cross), situation de stress exceptionnel, de combat, de travail de nuit, d’entretien d’embauche, de procès ou de garde à vue… Mais aussi pour appréhender le décalage horaire.

La L-tyrosine doit être pris à jeun (au minimum 30 minutes avant le repas), le matin ou au lever, à distance d’un repas protéiné pour éviter toute concurrence. Elle peut être prise pour une seule journée ou pendant une courte période d’examens par exemple. Elle est très rarement recommandée en prise continue sauf dans les cas de dépression et de déclin cognitif.

Avant de prendre de la L-tyrosine (MC2), il est fortement recommandé de commencer par une cure de magnésium bio-disponible et non laxatif (comme D-Stress Booster) pendant trois semaines, pendant la période de révisions. Puis le(s)jour(s) J, le jour du Bac ou du concours, il faut prendre à jeun, le matin un comprimé de MC2. Pourquoi prendre du magnésium ? La tyrosine peut avoir certains effets indésirables comme de l'agressivité ou une hyperactivité. Le magnésium pris 10 jours avant va éviter l'apparition de ces effets secondaires.

Le Docteur Jean-Paul Curtay, un des précurseurs de la nutrithérapie, écrivait : La L-tyrosine, avec le magnésium, les acides gras omega-3 et les polyphénols font partie des outils les plus utiles et les plus performants de la nutrithérapie. Leur seul usage, s’il se généralisait, ferait s’effondrer les ventes de la plupart des psychotropes et de nombreux autres médicaments.

Pendant la période de révisions, voici quelques conseils complémentaires pour aider bachelier, étudiant ou concourant :

  • Faire du sport tous les jours. Il s’agit de ne pas en faire de façon intensive mais bien de s’aérer, de s’oxygéner.
  • Consommer des céréales complètes (et bio) riches en vitamine B, en particulier des flocons d’avoine au lait de soja.
  • Un petit déjeuner protéiné permet d’éviter la baisse d’énergie de fin de matinée.
  • Les acides gras oméga-3 sont aussi très importants pour un bon fonctionnement cérébral, que l’on trouve par exemple dans les petits poissons gras comme les maquereaux, sardines, anchois.
  • Prendrde la vitamine C, idéalement en consommant des fruits frais.
  • 10 jours avant l'examen prendre du magnesium, tous les jours, 1stick de D-Stress booster.
  • Le jour J, 20 minutes avant le petit-déjeuner, prendre 1 comprimé de tyrosine.

Il ne sert à rien de réviser la veille. Cette journée doit être un moment privilégié pour se détendre, en allant au cinéma par exemple ou bien en faisant du sport (en début de journée). Et le soir doit être propice à une mise en condition mentale pour attaquer le lendemain en pleine forme avec une âme de guerrier !

Ces articles peuvent vous intéresser