La bardane, l'allié naturel de votre peau

Bien-être , Nutriments , Santé
La bardane, l'allié naturel de votre peau

La bardane fait partie de la famille des Asters (Astéracées) et est étroitement apparentée à d'autres plantes médicinales comme le pissenlit, la grande camomille ou encore l'échinacée. Il est important de distinguer la grande bardane (Arctium lappa) de la bardane commune (A. minus). Bien que les deux soient de grandes plantes, la bardane commune est un peu plus petite et les tiges sont creuses, contrairement à la grande bardane, qui a des tiges solides et fermes.

La rumeur dit que les barbes crochues des fraises à bardane ont été l'inspiration qui a mené à l'invention du Velcro. Cette qualité, pas si attrayante, a valu à la plante une foule de surnoms tels que "boutons de mendiants", "boutons de coques", "boutons de caillots", "bavures de caillots", "graines de ronce de dinde", "bavures épineuses" et "bavures d'ouragans", pour n'en nommer que quelques-uns...

Un peu d'histoire...

La grande bardane est connue pour ses propriétés médicinales depuis (au moins) le Moyen Âge. Alors, les anciens praticiens de Chine, d'Inde et d'Europe la prescrivaient comme tonique pour purifier le sang. Elle était également utilisée afin de traiter certaines maladies, comme la constipation, la toux, la perte de cheveux, la goutte, l'arthrite, les calculs rénaux, les problèmes urinaires, les troubles respiratoires, la sciatique ou encore les problèmes intestinaux.

Cette plante était notamment très connue des herboristes américains qui l'utilisaient comme purificateur de sang et analgésique, depuis que la colonisation du pays.

Elle était également reconnue pour ses qualités culinaires, sa racine étant surnommée la "pomme de terre du pauvre". Les Amérindiens, notamment, dépendaient de l'ensemble de la plante pour ses pouvoirs curatifs et sa valeur nutritive, et ils faisaient parfois bouillir les tiges dans le sirop d'érable pour en faire un délice sucré ou stockaient les racines séchées tout l'hiver.

Comment la cultiver ?

La grande bardane est facile à cultiver en plantant des graines directement dans le jardin lorsque le temps se réchauffe au printemps. Elle préfère le plein soleil et un sol meuble et riche et il est possible de prendre de l'avance en plantant des graines à l'intérieur quelques semaines plus tôt. Les plants de semis se transplantent bien, contrairement aux plants matures, qui sont difficiles à transplanter en raison de leurs longues racines pivotantes. Les racines de bardane peuvent s'étendre sur 3 pieds dans le sol, ce qui explique pourquoi la plante est souvent considérée comme une mauvaise herbe.

La bardane est une plante souvent oubliée qui a de nombreux bienfaits pour la peau, l'acné et les cheveux. Malgré ses nombreuses vertus, peu de gens la connaissent...

Bienfaits de la bardane

Sur votre peau...

La bardane a des effets bénéfiques sur la peau, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Détoxifiante et purifiante, elle peut être utilisée pour soulager les peaux sensibles et irritées. La bardane contient des polyènes qui aideront à combattre les irritations de la peau. Les polyènes ont de nombreuses propriétés antibactériennes qui stimulent la production de bile et aident à éliminer les toxines.

Sur vos boutons...

La bardane est une plante très efficace pour lutter contre les peaux grasses à boutons grâce à ses propriétés antibactériennes et antioxydantes. En empêchant la prolifération des bactéries, la bardane réduit considérablement la présence de boutons. Elle peut également jouer un rôle anti-inflammatoire pour réduire l'apparence de ces derniers, en purifiant la peau.

Sur vos cheveux...

Enfin, la bardane est particulièrement bénéfique pour combattre les cheveux gras et les pellicules, car elle aide à réguler la sécrétion de sébum, ou encore pour ralentir la chute des cheveux ou leur repousse. Appliquez la lotion de bardane tous les jours sur votre cuir chevelu pendant environ un mois.

Le procédé SIPF

Nous recommandons de consommer de la bardane sous forme SIPF. Cette forme liquide conserve intacts tous les principes actifs comme si c’était une plante tout juste récoltée.

Breveté en Europe, le procédé de fabrication SIPF garantit la conservation de l'intégralité des constituants tels qu'ils se trouvaient à l'état natif dans la plante fraîche. Ce procédé, labellisé AB par Ecocert, restitue l'intégralité biochimique de la plante fraîche (le totum), pour une efficacité optimale.

Ces articles peuvent vous intéresser