La Châtaigne | Laboratoire Synergia

La Châtaigne

Difficile d’imaginer un hiver sans la douce odeur des marrons chauds grillés ! Facile à cultiver et résistant à tous les climats et reliefs, le fruit de l’arbre Casteana Sativa, appelé indifféremment châtaigne ou marron, a été longtemps considéré comme un aliment essentiel des régions montagneuses isolées de l’Europe, consommé tel quel ou servant par exemple à nourrir le bétail. Traditionnellement, ce fruit à coque beaucoup plus léger que ses cousines les noix (133 kcal par portion contre plus de 600 Kcal pour les noix) (1) était également utilisé pour confectionner une farine remplaçant la farine de blé dans de nombreuses recettes et pains. Aujourd’hui, si l’usage systématique de châtaignes dans la cuisine des régions montagneuses a diminué, les marrons bouillis ou grillés sont encore couramment consommés en France et on trouve facilement dans les commerces entre Octobre et Décembre des châtaignes fraîchement cueillies. La farine de châtaigne est moins répandue dans la grande distribution mais sa commercialisation regagne aujourd’hui une certaine popularité. 

Information Nutritionnelle

Saviez-vous que les châtaignes, en plus d’être réconfortantes par grand froid, avaient bien des propriétés pour vous protéger contre les maladies chroniques ? Jusqu’à huit fois moins grasse que les autres fruits à coques, elle est composée principalement d’eau et d’amidon, ce qui en fait une candidate parfaite pour réaliser de la farine sans gluten. La châtaigne a en effet un pouvoir hypocholestérolémiant : les glucides de sa chair contribuent à éliminer les lipides (2)(3) et les graisses superflues du sang, permettant ainsi de lutter contre certaines maladies cardiovasculaires (4) liées à un excès de cholestérol dans l’organisme ou encore contre l’apparition d’un diabète de type 2 (5).

Avec le retour du froid, il est important de protéger votre organisme contre les infections potentielles. Le marron contient de la Vitamine C, de la Vitamine B9 (à hauteur de 15% des apports journaliers recommandés), qui renforcent toutes deux le système immunitaire. Il est important de noter que la châtaigne contient également du Potassium et du Magnésium, idéaux pour vous aider à lutter contre les coups de fatigue hivernaux (6). La Vitamine B9 (appelée aussi “folate”) est particulièrement recommandée aux femmes enceintes car elle encourage la production de cellules nécessaires à la grossesse et le renouvellement des cellules sanguines.

Enfin, le marron est riche en Manganèse, qui permet de lutter contre les effets des radicaux libres responsables d’un grand nombre de maladies chroniques, comme les cancers du côlon ou des intestins, par exemple.  Les fibres solubles et l’amidon contenus dans la châtaigne facilitent la digestion et augmentent la rapidité du métabolisme (7). Veillez cependant à ne pas consommer plus de dix fruits par jours pour éviter des effets secondaires contre-productifs !

Cuisiner et Déguster la Châtaigne

Les possibilités de recettes intégrant la châtaigne sont infinies. Vous pouvez évidemment déguster vos châtaignes grillées au four ou à la poêle, ou encore bouillies avec du lait et un peu de sucre. La saveur des châtaignes bouillies s’associe très bien avec celle des champignons : vous pouvez farcir vos viandes ou vos légumes d’automne de ce mélange forestier ou le réduire en velouté, par exemple. Sachez aussi que l’incorporation de farine de châtaigne dans votre alimentation peut être très bénéfique à votre santé. La plupart de ses avantages nutritionnels y sont en effet conservés. Vous pouvez l’utiliser pour rehausser le goût de vos potages mais aussi comme substitut au blé dans vos crêpes et pâtisseries sans gluten. Régalez-vous !

(1) Sources : Aprifel; passeport santé; vulgaris médical.
Références : (1) Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual (2013) – ANSES. (2) Mukuddem-Petersen J, Oosthuizen W, Jerling JC. A systematic review of the effects of nuts on blood lipid profiles in humans. J Nutr 2005 September;135(9):2082-9. (3) Zlatanov MD, Antova GA, Angelova-Romova MJ, Teneva OT. Lipid composition of Castanea sativa Mill. and Aesculus hippocastanum fruit oils. J Sci Food Agric. 2013 Feb;93(3):661-6. (4) Hu FB, Stampfer MJ. Nut consumption and risk of coronary heart disease: a review of epidemiologic evidence. Curr Atheroscler Rep 1999 November;1(3):204-9. (5) Lovejoy JC. The impact of nuts on diabetes and diabetes risk. Curr Diab Rep 2005 October;5(5):379-84. (6) Ana I.R.N.A. Barros, Fernando M. Nunes, Berta Gonçalves, Richard N. Bennett, Ana Paula Silva, Effect of cooking on total vitamin C contents and antioxidant activity of sweet chestnuts (Castanea sativa Mill.), Food Chemistry, Volume 128, Issue 1, 1 September 2011, Pages 165-172, ISSN 0308-8146. (7) Afssa, 2002. Les fibres alimentaires : définitions, méthodes de dosage, allégations nutritionnelles.
 
Scroll Top