La Mangue

Saviez-vous que la mangue appartenait à la famille des noix de cajous et des pistaches ? Cette grande famille des Anacardiaceae regroupe surtout des arbres qui poussent sous les tropiques. La mangue, originaire des régions d’Asie du Sud-Est a été introduite en Europe dès le début de la mondialisation. Il existe aujourd’hui de nombreuses sortes de manguiers dans les régions tropicales du globe qui donnent des fruits tout au long de l’année, mais les variétés de mangue africaines, plus proches de l’Europe, mûrissent aux alentours de l’hiver et du printemps.

Information Nutritionnelle

La mangue est donc le fruit idéal pour mettre du soleil dans votre assiette en période morose, et sa délicieuse chair à la saveur sucrée est à la hauteur de ses bienfaits pour votre santé. Riche en Vitamines C (1) et E, la mangue booste votre système immunitaire et votre moral. Ces vitamines aident l’organisme à se défendre contre les infections extérieures et le stress oxydatif. La pulpe de la mangue contient aussi de nombreux polyphénols (2), ce qui fait de ce fruit un allié de choix dans la protection contre certaines formes de cancers, en limitant la prolifération de radicaux libres (3), nocifs pour l’organisme (4). Ce type d’antioxydant favorise aussi l’élimination du “mauvais” cholestérol des vaisseaux sanguins (5).

Si vous avez la chance de pouvoir déguster de la mangue régulièrement, ne vous privez pas, votre peau vous remerciera ! La mangue possède en effet un pouvoir détoxifiant et régénérant pour les cellules de la peau et des yeux : sa chair est gorgée de Vitamine A (6), à hauteur de 25% des apports journaliers par portion de 100 g. Cette vitamine miracle limite également le risque de dégénérescence cellulaire chronique, comme la DMLA (7). Comme la plupart des autres fruits et légumes, la mangue est très riche en fibres solubles protectrices pour votre transit intestinal, mais aussi pour votre système cardiovasculaire (8). 

Comment Déguster la Mangue

La mangue est un fruit comme les autres ! Tarte, smoothie, salade, toutes les recettes sucrées et salées sont possibles : dans certaines régions du monde, on en fait même des sauces pimentées succulentes. Une mangue bien mûre se dégustera bien sûre crue, à la cuillère, mais vous pouvez aussi la réduire en smoothie. Pour encore plus de goût, pensez à y ajouter quelques gouttes de lait de coco. En salade de fruits, mélangez là avec du litchi et du gingembre. Aux Antilles, on la sert à l’apéritif débitée en cubes et marinée à l’ail frais et au citron vert. Elle accompagnera aussi délicieusement bien les fruits de mer comme les noix de St-Jacques et les crevettes. Régalez-vous !

Sources : Whfoods, passeportsanté.
Références : (1) Harding AH, Wareham NJ, et al. Plasma vitamin C level, fruit and vegetable consumption, and the risk of new-onset type 2 diabetes mellitus: the European prospective investigation of cancer--Norfolk prospective study. Arch Intern Med 2008;168:1493-9. (2) Singh UP, Singh DP, et al. Characterization of phenolic compounds in some Indian mango cultivars. Int J Food Sci Nutr 2004 March;55(2):163-9. (3)Willcox JK, Ash SL, Catignani GL. Antioxidants and prevention of chronic disease. Crit Rev Food Sci Nutr 2004;44(4):275-95. (4) Noratto GD, Bertoldi MC, et al. Anticarcinogenic effects of polyphenolics from mango (Mangifera indica) varieties. J Agric Food Chem 2010;58:4104-12. (5) Rocha Ribeiro SM, Queiroz JH, et al. Antioxidant in Mango (Mangifera indica L.) Pulp. Plant Foods Hum Nutr 2007 January 23. (6) Chen JP, Tai CY, Chen BH. Improved liquid chromatographic method for determination of carotenoids in Taiwanese mango (Mangifera indica L.). J Chromatogr A 2004 October 29;1054(1-2):261-8. (7) Steinmetz KA, Potter JD. Vegetables, fruit, and cancer prevention: a review. J Am Diet Assoc 1996 October;96(10):1027-39. (8) Coats AJ. The potential role of soluble fibre in the treatment of hypercholesterolaemia. Postgrad Med J 1998 July;74(873):391-4.
Scroll Top