La prêle, l’alliée préhistorique de vos os et de vos articulations

Bien-être , Nutriments , Santé
La prêle, l’alliée préhistorique de vos os et de vos articulations

C’est une plante qui n’a pas évolué depuis la préhistoire où elle était broutée par les dinosaures, fait prouvé par la présence de traces non-digérées de prêle dans les déjections fossiles. La prêle des champs, dont le nom botanique est Equisetum Arvense, qu’on appelle aussi queue de rat, est une plante longiligne qui monte vers le ciel et dont la tige est très riche en silice.

Utilisée depuis la nuit des temps, la prêle est une plante aux multiples bienfaits prouvés. En effet, encore récemment, une étude scientifique a constaté que des cellules osseuses endommagées se sont reminéralisées en 5 jours grâce à l’apport de prêle, 54 % plus rapidement que les témoins (1).

Que contient la prêle ?

Riche en oligo-éléments et spécialement en silice, la prêle des champs est réputée pour ses vertus reminéralisantes et diurétiques. Il ne faut surtout pas la confondre avec la prêle japonaise qui ressemble à un mini-bambou et qui n’a pas du tout les mêmes vertus voire pourrait être toxique.

Selon la théorie des signatures de Paracesle, un médecin de la Renaissance, elle soignerait tous les os du squelette dans le sens où, une fois la tige consommée (et c’est la tige stérile qui est la plus riche en silice), ils reçoivent un apport massif de silicium.

Souvent, la prêle des champs a tendance à être associée à la reine-des-prés. La reine-des-prés a en effet des vertus drainantes mais aussi des effets équivalents à l’aspirine, on parle même d’aspirine naturelle. Il convient donc de l’associer à la prêle, dite des champs, pour obtenir un effet potentialisé sur l’arthrose débutante.

La prêle va nourrir le cartilage grâce à sa silice d’origine naturelle donc à 100% biodisponible, tandis que la reine-des-prés va soulager les douleurs arthrosiques, en laissant le temps à la prêle d’agir.

La prêle est-elle efficace uniquement avec les articulations ?

Elle est surtout utile dans le cadre d’un renforcement des tissus osseux (fracture, ostéoporose, etc.), et pour soutenir les articulations, notamment en cas d’arthrose naissante, mais aussi pour les crises de goutte.

En effet, la silice naturelle est particulièrement opérante pour résoudre une crise de goutte à la condition de boire pendant la prise au moins 1,5 L d’eau par jour.

Enfin, elle est aussi recommandée pour renforcer les phanères : ongles et cheveux. Les cheveux retrouvent brillance et volume, l’aspect terne disparaît, les ongles perdent de leur « cassant » et gagnent en solidité.

Où trouver la prêle ?

La plante se trouve partout à partir du mois de mai, spécialement dans les champs en friche, qui n’ont pas reçu de désherbant. Les herboristes la proposent aussi, ainsi que quelques pharmaciens.

Nous recommandons de consommer de la prêle sous forme SIPF dont le nom botanique est Equisetum Arvense. Cette forme liquide conserve intactes tous les principes actifs comme si c’était une plante tout juste récoltée. Enfin, il est important de noter que la prêle SIPF bio ne possède pas d'effets secondaires indésirables.

(1) Ferraz Maria Pia, Pereira Ana Catarina, Lopes Maria Ascenção, Fernandes Maria Helena. Equisetum arvense- avaliação das Possibilidades de aplicação na regeneração Óssea, 2008. B-Digital - Repositório institucional da Universidade Fernando Pessoa.

Ces articles peuvent vous intéresser