Les plantes de la circulation sanguine

Actualités , Alimentation , Bien-être , Nutriments , Santé
Les plantes de la circulation sanguine

Dès que les temps chauds arrivent, les jambes et les chevilles gonflent, et les douleurs ne font qu'empirer à mesure que le jour se transforme en soirée.

Ces symptômes de mauvais retour veineux peuvent être très débilitants, mais heureusement, il existe un certain nombre d'extraits naturels de plantes qui sont très efficaces pour combattre ce phénomène.

Mais avant de penser à la supplémentation, il est important de revoir son alimentation en donnant la priorité aux polyphénols protecteurs des veines. Elles fournissent également des fibres essentielles pour un transit intestinal optimal, un mauvais transit ayant tendance à obstruer le retour veineux. Les fruits et légumes aux couleurs vives, les jus de fruits rouges et les différents thés doivent donc être consommés quotidiennement, et même plusieurs fois par jour.

Ensuite, et dès l'apparition - ou même avant - des premiers symptômes, il est possible de prendre quotidiennement certains extraits naturels de plantes afin de soulager cette sensation de gonflement et retrouver des jambes légères.

Plantes et nutriments qui favorisent le retour veineux

1. Le marronnier d'Inde

Le marron d'Inde est traditionnellement utilisé pour traiter les varices, l'insuffisance veineuse chronique et l'œdème des jambes. Il contient de l'escine qui réduit la taille et le nombre de pores des membranes capillaires, limitant ainsi la perte de fluide dans les tissus voisins. Cela améliore la circulation dans les veines et diminue l'enflure des petits vaisseaux dans les jambes. Ce veinotonique peut être jusqu'à 600 fois plus puissant que la rutine, avec laquelle il peut néanmoins être combiné afin d'augmenter son efficacité.

2. Le Ginkgo biloba

Reconnu pour ses effets sur la mémoire et le déclin cognitif lié à l'âge, le ginkgo biloba améliore également la circulation sanguine, augmente le tonus veineux et réduit la perméabilité capillaire. Un complément d'extrait de Ginkgo procure ainsi un soulagement durable des sensations désagréables dans les membres inférieurs.

3. Le mélilot

Les problèmes circulatoires proviennent à la fois du système veineux et du système lymphatique. Le dysfonctionnement lymphatique, y compris le mauvais drainage et le mauvais retour des protéines et l'excès de liquide interstitiel, contribue au développement de l'œdème - une combinaison de haute teneur en protéines, d'inflammation chronique et de fibrose des tissus. La cause principale est une augmentation de la filtration capillaire et une résorption veineuse et lymphatique insuffisante.
De multiples études animales et humaines ont montré qu'une supplémentation en extraits végétaux riches en coumarines, flavonoïdes et terpénoïdes est très efficace pour traiter les symptômes de ces troubles lymphatiques veineux.

L'un de ces extraits, reconnu depuis l'antiquité, est le mélilot (Melilotus officinalis) qui a des propriétés veinotoniques, anti-œdème et protectrices vasculaires. Il contient des coumarines (des composés naturels de la famille des benzopyrènes) qui sont reconnus pour leur capacité à favoriser la circulation des fluides et à stimuler le flux lymphatique.

L'efficacité exceptionnelle de l'extrait de mélilot est due à ses différents mécanismes d'action :

  • Il augmente le drainage du liquide lymphatique en stimulant directement les vaisseaux lymphatiques,
  • Il augmente la phagocytose et la protéolyse via les macrophages,
  • Il améliore la qualité et la rapidité du retour veineux,
  • Enfin, il protège les capillaires.

4. Autres

D'autres plantes ou extraits de plantes agissent en synergie et efficacement pour renforcer les parois capillaires et améliorer le retour veineux :

  • La quercétine, également de la famille des flavonoïdes et extraite de Sophora japonica, modifie la synthèse des eicosanoïdes et assure une circulation sanguine sans restriction. Le composé étroitement apparenté, la taxtaxifoline, extrait du mélèze de Sibérie, est également très efficace pour améliorer la microcirculation capillaire et réduire la viscosité du sang.
  • Les flavonoïdes renforcent la tonicité et l'élasticité veineuse.
  • En plus de ces flavonoïdes, vous pouvez prendre un supplément d'Ubiquinol pour une protection accrue des veines et des artères.
  • Les feuilles cassis possèdent de nombreux antioxydants. Les flavonoïdes et les proanthocyanidols qu'elles contiennent ont des propriétés apaisantes.
  • La sensation de gonflement dans les jambes, les pieds, les chevilles et les mollets peut également être soulagée en prenant un extrait d'Opuntia ficus indica (figue barbaire), standardisé en bétalaïnes et en indicaxanthines. Ses propriétés diurétiques favorisent le drainage des toxines et réduisent la sensibilité des membres inférieurs, tout en maintenant un équilibre de minéraux dans l'organisme.

En plus des modifications spécifiques que vous pouvez apporter à votre quotidien (douches froides pour les jambes, matelas surélevé, bas compressifs, vêtements amples et gel veinotonique...), vous pouvez profiter de ces plantes qui constituent des armes puissantes contre l'inconfort des jambes enflées pendant l'été.

Ces articles peuvent vous intéresser