Peau et soleil : quels sont les différents effets ?

Bien-être , Nutriments , Santé
Peau et soleil : quels sont les différents effets ?

Il est toujours agréable dès les 1ers jours du printemps de laisser le soleil darder notre peau. Une douce chaleur nous envahit immédiatement, apaisante et c'est un sentiment de bien-être qui prévaut.

En ce qui concerne le soleil, le poison est dans la dose. En effet, pendant longtemps, il n’y a que les différents bénéfices du soleil qui étaient connus et reconnus.

Depuis environ trente ans, des excès comme s'exposer trop longtemps au soleil pour bronzer ont contribué à "diaboliser" le soleil par amalgame. Ainsi, les dermatologues ont de plus en plus de patients ayant abusé du soleil. Les symptômes sont toujours les mêmes : une peau qui vieillit prématurément, trop brune, voire noire, et devenant assez rapidement ridée et tâchée. En outre, une forte exposition au soleil optimise le risque de cancers cutanés. Ces différentes constatations mettent en exergue le caractère négatif d’une exposition récurrente sans protection.

Quels sont les effets bénéfiques et nocifs ?

Outre l’évident bien-être que procure le soleil, qui est un sentiment tout de même compliqué à quantifier, l’impact du soleil est également lié avec les circonstances de l’exposition (vacances ainsi que loisirs en plein air).

L’effet bénéfique majeur, primordial dans la vie de tous les jours, est la synthèse de vitamine D dans la peau sous l’action des UVB. Sachez qu’une exposition du visage durant 15 minutes chaque jour (visage et mains) sont suffisantes pour synthétiser la dose quotidienne de vitamine D. Vitamine très utile, non seulement elle renforce les défenses immunitaires mais aide le calcium à être mieux absorber par l'organisme.

"The last but not the least" : elle permet d’éviter le rachitisme chez le nourrisson et l’ostéomalacie chez la personne adulte.

Quant aux effets nocifs du soleil, ils sont évidemment multiples. Nous n’aborderons pas cependant le coup de chaleur qui n’est pas un effet seulement cutané du soleil. Nous verrons les différents effets immédiats ainsi que les effets à long terme.

Quels sont les effets nocifs immédiats ?

Une exposition au soieil est préférable le matin qu'en plein après-midi.

  • Coup de soleil : Voici une vraie brûlure. En effet, elle peut aller d’une rougeur jusqu’à une brûlure du deuxième degré avec des cloques. Cela est souvent douloureux. S’il y a coup de soleil étendu, surtout pour un petit, cela peut s’accompagner d’une sensation de malaise et demander par conséquent une hospitalisation. Il est en majeure partie dû aux UVB. Si l’atteinte s’avère être superficielle sans cloque, il guérira sans blessures et sans séquelles ; en cas d’atteinte majeure, il peut y avoir des cicatrices.
  • Herpès solaire : Des individus peuvent être atteints par un herpès de la lèvre (bouton de fièvre) qui survient à la suite d'une exposition prolongée au soleil.
  • Épaississement cutané : L’exposition solaire engendre un épaississement de l’épiderme. Il s’agit d’un phénomène de protection naturelle, car cet épiderme plus épais pourra mieux stopper les UV. Il faut savoir que cet épaississement ne s’avère pas visible, mais engendre des poussées d’acné la plupart du temps majeures dans les jours suivant l’arrêt de l’exposition.

Quels sont les effets nocifs à long terme ?

  • Vieillissement cutané : Le soleil est le responsable majeur du vieillissement cutané. Il se caractérise par divers aspects tels que par exemple une sécheresse cutanée, un teint non homogène, des tâches pigmentées, de la couperose, des microkystes blancs ou encore des rides. Ce sont en règle générale les UV, autant les UVA que les UVB, qui sont causes de ces différents changements. Les UVA ont un impact sur l’épiderme ainsi que sur le derme. Ils dégradent de manière progressive les fibres élastiques maintenant la peau et changent le collagène. Les UVB ont quant à eux une action directe sur l’épiderme, puisqu’ils ne pénètrent pas beaucoup dans le derme. En outre, sachez que les différents mécanismes des altérations engendrées par les UV sont compliqués. La conception de radicaux libres y a une fonction primordiale.
  • La survenue de cancers cutanés :Malheureusement, le nombre de mélanomes et des autres cancers cutanés est en hausse régulière. Une multitude de preuves dévoilent le rôle majeur des UV, aussi bien UVA qu’UVB, dans l’apparition de ces cancers. Par exemple, les mélanomes sont présents la plupart du temps sur des endroits de coups de soleil majeurs et les autres cancers cutanées arrivent en règle générale sur les zones découvertes (visage, mains, décolleté ou encore haut du dos). Il faut savoir que les différents mécanismes de déclenchement de ces cancers sont assez complexes. En effet, ces derniers font intervenir notamment une action directe des UVB sur l’ADN des cellules cutanées ainsi que la conception de radicaux libres.

Quelques trucs pour profiter des avantages du soleil

Prendre de la vitamine D3 régulièrement peut aider à couvrir les besoins en vitamine D pendant la période hivernale.

En cas de coup de chaleur : il faut boire de l'eau, se mettre une serviette humide sur la tête. Si 'il y a un coup de soleil, se mettre du yaourt sur la peau. Ca va immédiatement rééquilibrer le pH dégradé de la peau. Le soulagement est instantané. 

Pour préparer sa peau à une exposition au soleil que ce soit au ski ou pour bronzer sur la plage, vous pouvez prendre un complexe dédié à cela comme Regederm à base de zinc et de sélénium. Le zinc aide les cellules de la peau à se réparer.

L'antioxydant le plus protecteur pour la peau est le lycopène, plus efficace contre l'oxygène singulier. L'antioxydant le plus efficace pour protéger les yeux et surtout la rétine est la lutéine. Il faut pour cela choisir un complément alimentaire qui propose ces 2 antioxydants et qui soit de qualité : Antioxydant 200 répond à ces critères.

Ces articles peuvent vous intéresser