Quelles sont les causes des bouffées de chaleur ?

Nutriments , Santé
Quelles sont les causes des bouffées de chaleur ?

Une bouffée de chaleur est un trouble physique qui peut être réellement embêtant et gênant dans la vie de tous les jours, plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.

Qu’est-ce qu’une bouffée de chaleur et quelles en sont les principales causes ?

Les bouffées de chaleur, également nommées "sueurs nocturnes", se caractérisent généralement par un coup de chaud soudain et temporaire. Elles touchent en général le visage et le cou et sont souvent suivies de sueurs et de frissons. Elles représentent un déséquilibre hormonal qui apparait davantage les nuits. Un phénomène qui se révèle incontrôlable.

Les différentes causes des bouffées de chaleur sont essentiellement hormonales.

Tout d’abord, elles sont la plupart du temps engendrées par la ménopause. En effet, la ménopause entraîne des changements hormonaux, comme la diminution des œstrogènes, hormones permettant la régulation de la température de l’organisme. Une deuxième cause des bouffées de chaleur est l’hystérectomie, soit le fait de retirer les ovaires. Cette opération engendre des bouleversements hormonaux semblables à la ménopause. Enfin, la troisième cause est la grossesse. En effet, cet événement engendre bon nombre de bouleversements hormonaux (les bouffées de chaleur) pouvant causer la dilatation de petits vaisseaux sanguins situés directement sous la peau.

D'autres causes moins connues...

D’autres causes moins connues peuvent aussi engendrer ces fameuses bouffées.

Tout d’abord, il y a l’hyperthyroïdie. C'est lorsque la thyroïde (qui est une petite glande présente à la base du cou secrétant des hormones essentielles au fonctionnement optimal du corps) « agit » de façon excessive, ce qui amène un surplus de chaleur. Autre cause des bouffées de chaleur : l’hypoglycémie. En cas d'hypoglycémie, le taux de sucre dans le sang baisse et le corps produit une substance qui hausse la transpiration dans le but de faire face à l’absence de sucre.

Sachez également qu'en de cancer du sein, la chimiothérapie ainsi que les traitements anti-ostrogéniques peuvent déclencher une ménopause précoce suivie de bouffées de chaleur. Ces dernières peuvent aussi concerner l’homme avec l’andropause (correspondant à une baisse de la testostérone) : on peut comparer cela à la ménopause.

Enfin, outre les nombreuses raisons hormonales, les bouffées de chaleur peuvent arriver en cas d’allergies, d’intolérances alimentaires, d’alimentation dégradée, de stress ou encore d’une mauvaise hygiène de vie (alcool, sel, tabac, caféine, etc.).

Bouffées de chaleur : quelles conséquences ?

Les "sueurs nocturnes" influencent directement la qualité du sommeil, ce qui peut entrainer surmenage, épuisement ainsi que stress. Il est également important de noter qu'une certaine gêne peut se faire ressentir lorsqu'elles se produisent en public.

Enfin, à la suite d’une bouffée de chaleur, un refroidissement peut avoir lieu de façon soudaine, provoquant de l’inconfort à cause de l’écart de température que l’on ressent. Dans des cas plutôt rares, une hypothermie peut avoir lieu (au-dessous de 35°) ou une fièvre (au-dessus de 38°).

Quelles options s'offrent à vous afin d’atténuer les bouffées de chaleur ?

Diverses options existent pour prévenir ou atténuer ce phénomène qu’est la bouffée de chaleur. Sachez qu’il est recommandé d’effectuer une activité physique soutenue, de ne pas consommer beaucoup l’alcool, de ne pas consommer d’aliments trop épicés mais aussi et surtout de savoir se détendre.

De plus, il existe des traitements spécifiques pouvant être donnés par un médecin quand les bouffées de chaleur sont engendrées par un dérèglement hormonal. Il faut aussi savoir que des domaines comme l'acupuncture, la méditation, la nutrithérapie ainsi que la phytothérapie seraient des méthodes aussi conseillées dans le but de faire face aux sueurs.

Enfin, prenez également en compte que les bouffées de chaleur peuvent être causées par des intolérances alimentaires ou des maladies comme, par exemple, l’hyperthyroïdie. Dans tous les cas, il faut surtout demander l’avis d’un médecin.

Ces articles peuvent vous intéresser