Stop aux affections de l'hiver

Santé
Stop aux affections de l'hiver

En période hivernale, fatigués, et bien souvent en manque d’ensoleillement, nous sommes davantage vulnérables face aux virus. La vie professionnelle, le stress, les frimas puisent une grande quantité d’énergie dans notre organisme, au détriment de notre système de défenses naturelles. Le stress quotidien, la pollution de notre environnement, la raréfaction des fruits et légumes, sont autant de facteurs qui participent à réduire nos réserves en vitamines et en minéraux, essentiels au bon fonctionnement des défenses anti-infectieuses (vitamines C, D, E et B, magnésium, zinc, sélénium et bêta-carotène, etc...).

Limiter les risques de contamination

  • Réduire les contacts non nécessaires, se laver les mains souvent.
  • Retirer, en rentrant chez soi, les chaussures qui ont pu être contaminées par des germes, éviter de porter des pantalons qui peuvent toucher les sols, les trottoirs et risquer de transporter des germes, etc.

Mieux gérer son énergie et son stress

  • En prenant le temps de respirer à fond, vous régulez votre stress et vous aidez votre corps à fabriquer de l’énergie (l’oxygène permet de brûler les calories pour fabriquer de l’énergie).
  • En adoptant une alimentation adaptée : Privilégier les fruits et légumes frais de saison (oranges, mandarines, pamplemousses, pommes, choux, choux-fleurs, brocolis, poireaux, endives, navets), les poissons gras (riches en acides gras oméga 3 et en minéraux), les oléagineux (amandes, noix, noisettes), les légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches), les céréales complètes (riz complet, pain de seigle, germe de blé) et les eaux minérales.
  • En améliorant ses apports en magnésium (eau minérale, légumes verts, céréales complètes, etc.) qui est indispensable à toute opération de production d’énergie. L’alimentation classique apporte environ 250 mg de magnésium par jour, alors que les recommandations officielles sont de 360 mg pour une femme et 420 mg pour un homme. Quand l’alimentation présente des limites, le recours à un complément alimentaire devient justifié.

Renforcer ses défenses naturelles en se supplémentant

  • La vitamine D est non seulement utile pour une meilleure utilisation du calcium, mais elle est indispensable pour que nos globules blancs - acteurs clés de notre système immunitaire - fonctionnent.
  • Les Antioxydants empêchent que ces globules s’autodétruisent par l’action des substances qu’ils sécrètent, afin d’attaquer les virus et les bactéries. Les antioxydants sont soit des vitamines (C et E), soit des substances aux propriétés antioxydantes comme les caroténoïdes et le sélénium.
  • Les Probiotiques (Bifidus, Lactobacillus) : l'intestin est un organe immunitaire particulier. Sa muqueuse représente la plus grande surface de contact entre le monde extérieur et le système immunitaire de l'homme. En renforçant et permettant de refaire la flore intestinale, les probiotiques influent sur les performances du système immunitaire. Par ailleurs si vous avez déjà été malade et que l'on vous a prescrit des antibiotiques, il est intéressant de prendre des probiotiques afin de ré-équilibrer la flore intestinale endommagée par les traitements médicamenteux.
  • L’échinacée renforce les défenses naturelles de l’organisme. Elle est indiquée dans la prévention des infections des voies respiratoires et permet de surmonter plus rapidement les rhumes, les grippes et infections diverses lorsqu'elles sont déjà installées.
 
D'après les recommandations du Dr JP Curtay, médecin nutrithérapeute.
Ces articles peuvent vous intéresser
  • La vitamine C

    Mieux connaître la Vitamine C, une vitamine majeure pour l’homme : sources, propriétés et  besoins journaliers.

    Lire la suite
  • La vitamine D

    La vitamine D joue un rôle primordial dans la formation des os et des dents, en permettant la fixation du calcium. [...]

    Lire la suite

Paiement sécurisé

Engagements Synergia

Service client 5/7